• Ce que vous ne savez pas sur votre vagin

    Ce vous ne savez pas sur votre vagin

    Le vagin mesure en moyenne entre 7 et 10 cm de long, et de zéro centimètre de large au repos (il s'agit d'une cavité aux parois accolées).


    La taille en longueur peut augmenter jusqu'à "près de 3 cm en plus" , soit autour de 10 à 13 cm environ, en cas de rapport sexuel. C'est ainsi que le vagin comme le pénis augmentent de taille avec le désir.


    Pourquoi : Le vagin est à la fois d'une grande élasticité et d'une grande tonicité pour « mouler » le pénis pendant les rapports sexuels. Il peut se détendre ou se rétracter en fonction des muscles qui l'entourent et de l'excitation sexuelle et s'adapter au pénis.

    Savez-vous que la zone la plus sensible du vagin se trouve à mi-chemin entre l'entrée et le fond du vagin (côté ventre), soit à 4 ou 5 cm de l'orifice vaginal ? C'est le célèbre point G. La stimulation de cette zone entraîne des sensations intenses et favorise la montée de l'excitation sexuelle.Plus le pénis entre en contact avec l'ensemble de la gaine vaginale, plus le rapport permet l'excitation et une satisfaction sexuelle.

    Les meilleures positions : celles où l'homme est derrière la femme ou lorsque la femme chevauche l'homme.

    Les parois du vagin sont recouvertes d'un liquide composé principalement de lactobacilles, appelée aussi bacilles de Döderlein, qui joue un rôle de protection, mais aussi d'auto-nettoyage. Il s'agit de la flore vaginale. Ces millions de bactéries (jusqu'à 10 millions par ml) permettent de conserver un milieu acide stable à l'intérieur du vagin, empêchant le développement de germes pathogènes (mycoses, cystites…).

    Certains facteurs comme une hygiène intime "décapante", la prise de médicaments comme les antibiotiques ou le stress peuvent la déséquilibrer.

    Un conseil : utilisez des savons à Ph neutre pour l'hygiène de la vulve.

    Les parois du vagin sont composées de muscles qui permettent la fermeture de la cavité vaginale. En fonction des circonstances, ils sont capables de maintenir fermement un tampon en place, mais aussi au moment du rapport sexuel, quand le plaisir devient intense, d'enserrer le pénis et de se contracter fortement et de manière saccadée, entraînant l'orgasme. Plus les muscles du vagin ont une capacité à serrer, plus les sensations sont intenses.

    par Florence Massin, journaliste santé et validé par Dr Gérard Leleu, médecin sexologue

     

     

    « Caroline Berriman force un élève de 15 ans à coucher avec elleValérie Trierweiler méconnaissable dans le magazine Richesse ! »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :