• Cette princesse d’Arabie Saoudite rompt tous les stéréotypes de la femme orientale

     

     

    Cette princesse d’Arabie Saoudite rompt tous les stéréotypes de la femme orientale

    Ameera al-Taweel est une princesse âgée de 33 ans, d’Arabie Saoudite, qui inspire de l’admiration car elle cherche à rendre le monde meilleur. La rédaction de Sympa-sympa.com n’a pas pu ignorer cette histoire, et elle la partage avec toi.

     Ameera est une femme belle, sûre d’elle-même, courageuse et déterminée. Elle consacre sa vie à l’engagement humanitaire, non seulement en Arabie Saoudite, mais aussi dans le monde entier. Elle a visité plus de 70 pays pour comprendre et résoudre les problèmes les plus sensibles du monde contemporain.

    La princesse lutte contre la pauvreté et les conséquences des catastrophes naturelles. Elle a participé à l’organisation de fondations caritatives, elle a créé un orphelinat en Afrique de l’Ouest ; en outre, elle a porté aide aux victimes d’une inondation au Pakistan, elle a inauguré le Centre d’Études Islamiques à l’Université de Cambridge, et elle a mené une mission d’aide en Somalie.

    Elle a été l’une des premières de son pays à refuser de porter le voile traditionnel et à s’habiller uniquement de longues robes : elle préfère les vêtements européens. Cependant, ses habits élégants ont toujours une touche orientale. 

    Le style de vie d’Ameera est différent de celui des autres car elle conduit une voiture, elle a eu accès à l’éducation supérieure aux États-Unis, et elle a un diplôme de gestion d’affaires. La princesse estime que toutes les femmes de son pays devraient avoir le droit de choisir aussi leur destin, et elle travaille pour que cela devienne une réalité.

    source

    « Citations de Simone VeilL'histoire de cette femme est bouleversante. »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :