• Dounia Boujahma

     

    31 ans, sage-femme, coordonne le programme "santé sexuelle et reproductive" de MdM France à Port-au-Prince. Le but : sensibiliser la population, en lien étroit avec des associations locales – POZ (Promoteurs Objectif Zéro Sida) et Sofa (Solidarité Femmes haïtiennes) – qui travaillent sur les grossesses non désirées et les violences faites aux femmes, et plaider auprès des pouvoirs publics pour réduire la mortalité maternelle. Le programme d'un million d'euros (financé pour moitié par l'AFD, l'Agence française de Développement) doit durer trois ans.

    source

     

    « Pourquoi les couples hétéro devraient s'inspirer des lesbiennesUne fille de moins de 20 ans sur dix victime de violence sexuelle »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :