• Israël a libéré Malak Al-Khatib, une écolière palestinienne de 14 ans

    Israël a libéré Malak Al-Khatib, une écolière palestinienne de 14 ans Après 45 jours dans une prison israélienne, Malak al-Khatib, 14 ans, benjamine et désormais icône des prisonniers palestiniens, continue de nier les faits qui lui sont reprochés et dénonce ses conditions de détention. Fin décembre, des soldats israéliens arrêtent la jeune écolière au bord d’une route, où elle projetait, assurent-ils, de jeter des cailloux, un couteau à la main. Des faits qu’elle a avoués en détention et sur lesquels le juge s’est appuyé pour prononcer une peine de deux mois -réduite de deux semaines, comme le prévoit la loi israélienne pour les mineurs qui peuvent être incarcérés dès 12 ans. « Au bout de deux heures d’interrogatoire, le soldat m’a obligée à signer un papier en hébreu », affirme Malak. « Je ne reconnais aucun crime, je ne jetais pas de pierres, je n’avais pas de couteau », poursuit-elle. Pourtant, fin janvier, un tribunal la Israël a libéré Malak Al-Khatib, une écolière palestinienne de 14 ans condamne à deux mois de prison, une peine qu’elle effectue dans une cellule avec trois autres adolescentes, plus âgées qu’elle. Si le cas de cette adolescente est si emblématique c’est que, selon le Club des prisonniers, qui défend les 6.500 détenus palestiniens dans les prisons israéliennes, il n’y a que quatre filles parmi les 200 mineurs incarcérés par Israël.

    Dans un rapport de 2013, l'Unicef évoquait des interrogatoires marqués par des « intimidations, des menaces physiques ou sexuelles contre eux ou des membres de leur famille » mais aussi des privations d'eau, de nourriture, d'accès aux toilettes et de soins médicaux. Des pratiques contrevenant, selon l'agence des Nations unies, à la convention internationale des droits de l'enfant et à la convention contre la torture.

    sources : lemonde.fr / sudinfo.be
    « Ces chaussures sont complètement dingues !Un gynécologue radié pour avoir aidé deux patientes à trouver leur point G... »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :