• L'horreur en croisière

    Une jeune femme, âgée de 31 ans mais restée anonyme, a été attaquée violemment par un membre d’équipage du bateau MS Nieuw Amsterdam. Elle a été frappée, violée, étranglée et laissée pour morte dans sa cabine...

    L'horreur en croisière

    Capture Daily Mail

     

    La jeune femme était en croisière sur le MS Nieuw Amsterdam de la compagnie Holland America, avec un groupe d’amis en février 2014. Elle profitait ainsi de vacances avec des amis mais sans son mari, et bénéficiait donc d’une cabine seule. Le 14 février 2014, la jeune femme est rentrée dans sa cabine vers minuit. Elle n’avait toutefois pas de suite remarqué l’ombre d’un membre d’équipage dans son dos...

    Cet homme, Ketut Pujayasa, un Indonésien de 29 ans, a alors profité de la clé de l’équipage permettant de rentrer dans toutes les chambres pour s’introduire dans celle de la demoiselle en question et la pousser dans son lit. Il l’a ensuite frappé avec des objets trouvés dans la chambre, étranglé puis violé, en prenant soin d’attacher ses poignars avec le câble du téléphone. La victime a crié à plusieurs reprises, sans être visiblement entendue par un voisin ou un autre membre d’équipage...

    L'horreur en croisière

    La jeune femme a toutefois réussi à se libérer de ses liens pour prévenir une autre touriste de ce dont elle avait été victime. Elle était en sang, avec le câble du téléphone toujours attaché autour de son cou et de ses poignets.

    La jeune femme a souffert d’une profonde coupure à la joue gauche, d’une fracture du crâne et d’une plaie béante à l’arrière du crâne. Elle avait également des morsures à la main, une fracture d’une vertèbre, des blessures diverses au visage, et des brûlures sur les bras. Elle a eu une lourde commotion cérébrale et a dû recevoir une assistance respiratoire durant plusieurs jours, après avoir été emmenée d’urgence dans un hôpital floridien, à plusieurs centaines de kilomètres du bateau, qui se trouvait alors au Honduras.

    La demoiselle souffre aujourd’hui de problèmes psychologiques à la suite de cette terrible épreuve... Le reste du personnel du bateau est également mis en cause dans cette affaire en raison de l’importance minime accordé à l’urgence de cette attaque... L’auteur du viol a toutefois été rapidement arrêté, malgré sa tentative de fuite. Son procès aura lieu aux Etats-Unis le 7 novembre 2016.

    SOURCE

    « La culotte qui pourrait changer la vie des femmesCes bikers viennent défendre une petite fille handicapée »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :