• Les détecteurs de fumée bientôt obligatoires : attention aux arnaques !

    Les détecteurs de fumée bientôt obligatoires : attention aux arnaques ! Obligatoire au plus tard en mars 2015, la mise en place des détecteurs de fumée dans chaque foyer donne des idées d'arnaques aux démarcheurs à domicile. L’UFC Que Choisir appelle à la prudence et rappelle quelques règles essentielles. 

     

    Ils usent de nombreux stratagèmes pour arnaquer. Dans une note publiée samedi sur son internet, l’UFC Que Choisir met en garde les consommateurs contre les démarcheurs à domicile, qui abusent de la mise en place obligatoire des détecteurs de fumée dans chaque logement au plus tard le 8 mars 2015.

     

    Face aux possibles arnaques, l’association appelle ainsi à la plus grande prudence. "Contrairement à ce que les démarcheurs affirment avec beaucoup d’aplomb, aucune mairie, aucune assurance, aucune mutuelle, aucun office HLM ou bailleur privé, aucun syndic n’ont mandaté de prestataires pour aller vendre des détecteurs de fumée à domicile", prévient-elle. Attention également aux faux contrat de maintenance. Un simple changement de pile lorsque le détecteur l'indique est en effet suffisant. 

    Le prix d’un appareil tourne en moyenne autour d’une vingtaine d’euros, mais peut atteindre une soixantaine d’euros pour des modèles plus haut de gamme.

    Qui doit installer le détecteur de fumée ?

     

    Depuis la loi Alur (loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové)  du 24 mars 2014, c’est au propriétaire d’équiper le ou les logements qu’il met en location.

     

    Dans les locations en cours, le propriétaire bailleur est tenu de fournir le détecteur de fumée au locataire ou de lui en rembourser l’achat.

     

     

    Qui doit l’entretenir ?

     

    C’est à l’occupant du logement, donc cette fois au locataire s’il s’agit d’un logement loué, d’entretenir le détecteur de fumée, de changer les piles et de le remplacer si besoin le jour où il ne fonctionne plus.

     

    Les seules exceptions concernent les locations ­saisonnières, les logements meublés, les logements de fonction et les foyers-logements. C’est alors au propriétaire d’entretenir le détecteur de fumée.

    « Le coup de sang d'un jeune pongiste russe40 ans après la loi Veil, Agathe a dû avorter à l'étranger . »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :