• Les plus belles robes de mariée collection 2015

    HISTOIRE DE LA ROBE DE MARIEE

    Le port de la robe de mariée est une vraie tradition du mariage avec une forte influence culturelle de l'Église catholique.

    Déjà à l'époque de  l'Empire romain, il était connu que la future mariée était vêtue d'une robe blanche et d'une couronne de fleurs d'oranger. Cette tradition avait disparue au Moyen Age mais a ensuite revu le jour à la fin du xixe siècle. A l'époque médiévale, la mariée n'était pas vétue d'une robe spéciale pour la cérémonie mais plus simplement de sa plus jolie robe, sans que la couleur en soit un quelconque critère Les robes noires étaient également utilisées notamment si le futur marié était veuf, ce qui n'était pas rare à cette période. Les descriptions des mariages princiers en France montrent l'usage de robes de couleurs, le blanc étant souvent présent par des bordures de fourrure en hermine alors que chez les petites gens, la robe était généralement rouge jusqu'au xixe siècle. Celà était du au fait que la teinture utilsée, la garance, était alors le colorant le plus résistant à l'eau, à l'air et à la lumière. Plus tard au xive siècle, la mode est à lcotte hardie, une sorte surcot avec manches, traîne et ceinture. Les peintures de l'époque démontrent que c'est seulement à la Renaissance que les futures mariées des familles aristocratiques commencent à porter une robe blanche : Cette "mode" aurait été lancée par Marie Stuart qui aurait porté une robe blanche lors de son mariage avec le roi Francois II, le blanc étant la couleur de sa famille d'origine les Guise, mais elle était aussi en deuil le jour de son mariage suite à la mort de son père et le blanc était à l'époque le couleur du deuil.

    Par la suite, les robes de mariée s'ornent de couleurs, le noir étant très populaire car pouvant être portées plusieurs fois notamment dans les milieux pauvres et paysans. Puis dans la seconde moitié du xixe siècle, sous l'impulsion de l'Église, les femmes affirment leur virginité en portant du blanc, symbole de pureté. Le mariage de la reine Victoria en robe de mariée blanche en 1840 remet définitivement le blanc dans la tradition du mariage aussi bien dans les classes aisées que plus tard dans les classes populaires au xxe siècle.

     

    Les vêtements peuvent revêtir une portée sémiotique : être message et porteur de message à la fois. La robe de mariée suit la mode et s'adapte à la tendance "courte" et aux situations : Après le manque de tissu du à de la Seconde Guerre mondiale, des fameux couturiers comme Christian Dior reviennent aux longueurs et dans les années 1950 les robes s'amplifient, se rallongent et sévasent jusqu'aux pieds. La robe de Grace Kelly sera une source d'inspiration pour les stylistes de robes de mariées pendant longtemps alors que les minijupes apparaissent. Mais dans les églises les minijupes adaptées au mariage ne conviennent pas et les modèles "empire" fastieux et majestieux prennent le dessus. Les mariages de célébrités lancent un changement dans la mode pour quelque temps mais dans cette hésitation des styles, le mariage de Lady Di et Charles d'Angleterre revient à un modèle classique ressemblant quelque peu à celui des années 1950 : jupe évasée, broderies et perles. Certains modèles de robes,très chargés et travaillés, donnent parfois aux jeunes futures mariées,  l'impression qu'elles sont les princesses d'un jour (Cendrillon a aussi quelque peu contribué au mythe).

    Au début des années 1990, la tendance revient à un peu plus de sobriété et de simplicité et la couleur fait son retour en fanfare : d'abord quelques touches florales pastels puis les stylistes osent des tissus entièrement coloré (rouge, noir parme ...)

    TEXFINGER

     

    COLLECTION 2015

    Clique sur l'image

     

    « Amber Rose présente le maillot de bain le plus classe du monde !Elle coupe deux fois le pénis de son mari ... putain ça fait mal !!!!! »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :