• Simone Veil

    Simone Veil, née Jacob le 13 juillet 1927 à Nice et morte le 30 juin 2017

    toute sa vie

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    Elles défendent leurs idées et font de la politique. Certaines de ces femmes ont accès aux plus hautes fonctions. Elles ne sont pas des blondes écervelées mais elles sont très belles.

     

    Mucha_Joanna_0004.jpg

    Joanna Mucha est polonaise. Elle a été ministre du sport et du tourisme entre 2011 et 2013 et elle est membre de la Plate-forme civique, députée à la Diète de Pologne depuis 2007.

     

     

    PGEZ.jpg

    Yulia Tymoshenko est une femme d’affaire et politique ukrainienne. Elle a été Premier Ministre par deux fois. Elle s’est présentée à la présidence. En 2011, Ioulia Tymochenko est placée en détention et condamnée à sept ans d'emprisonnement pour abus de pouvoir. Mais elle a été réhabilitée par son pays et la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

     

    Maria-Kozhevnikov_gallery_image_desktop.jpg

    Maria Kozhevnikov  Elle est une des plus jeunes députées russes.

     

    h2dpvwlx1uiepdwe.jpg

    Alina Kabaeva est une grande championne de gymnastique.... qui a été élue député du parti Russe Uni.

     

     

    Nikita_Klaestrup_002.jpg

    Nikita Klaestrup est Danoise. Elle a 20 ans et fait partie du parti des jeunes conservateurs Danois.

     

     

     

    1118full-eva-kaili.jpg

    Eva Kaili.... Ancienne présentatrice du journal télévisé grec, elle est députée au parlement européen pour le parti des Démocrates depuis 2007.

     

    Mara-Carfagna-nel-2005-conduttrice-di-piazza-grande-con-giancarlo-magalli-rai-2.jpg

    Mara Carfagna fait oublier aux Italiens le passé sulfureux de l’ex-star du X. Mara est une femme politique italienne et a commencé sa carrière comme mannequin.

     

    rama-yade.jpeg

    Rama Yade, secrétaire d’État chargée des Affaires étrangères et des Droits de l’homme de 2007 à 2009 sous la Présidence Sarkozy.

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Citations de Simone VeilCitations de Simone VeilCitations de Simone VeilCitations de Simone VeilCitations de Simone VeilCitations de Simone VeilCitations de Simone Veil

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    Olympe de GougesMarie Gouze est née à Montauban dans une famille modeste, d'un père boucher et d'une mère servante. La rumeur publique laisse entendre qu'elle est la fille naturelle du poète, le marquis Le Franc de Pompignan, et même qu'elle serait la "bâtarde" du roi Louis XV.

    En 1765, Marie Gouze se marie avec Louis Aubry, un officier de bouche de l’Intendant, avec qui elle aura, deux ans plus tard un enfant. Après la mort de son époux intervenue peu après, elle part avec son fils s'installer à Paris, ne voulant pas tenir son rôle de bourgeoise provinciale.

    Rêvant de célébrité, elle prend le pseudonyme d'Olympe de Gouges, créé à partir du prénom de sa mère et de son patronyme. Elle devient une femme de lettres, publiant, à partir de 1780 des romans et des pièces de théâtre.

    La Révolution Française donne à Olympe de Gouges l'occasion de montrer combien elle est en avance sur son temps. Face à l'Assemblée Constituante qui exclut les femmes des droits de cité, elle publie un texte qui est l'un des fondements du féminisme originel, "Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne". Elle y prône l'émancipation de la femme et l'égalité totale et inconditionnelle entre les deux sexes. Olympe de Gouges est considérée comme l'une des premières féministes. Dans d'autres écrits, elle s'en prend à l'esclavage et à la peine de mort.

    Sur le plan politique, Olympe de Gouges soutient le roi Louis XVI, lors de son procès. Puis elle prend le parti des Girondins et publie des pamphlets contre Marat et Robespierre. Après la chute des Girondins, elle est accusée d’être l’auteur d’une affiche girondine. Arrêtée le 20 juillet 1793, elle est condamnée à mort et guillotinée le 3 novembre 1793.

    source

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Les Kurdes syriens proclament l'égalité homme-femme, un pied de nez aux djihadistes

    Les autorités locales aux commandes dans les régions kurdes de Syrie ont promulgué un décret garantissant aux femmes les mêmes droits que les hommes, a rapporté une ONG qualifiant l'initiative «d'affront» à leurs ennemis djihadistes. Les femmes et les hommes doivent être «égaux (...) dans tous les aspects de la vie publique et privée», proclame le texte publié mercredi sur la page Facebook des autorités kurdes dans la province d'Hassaka.

    Les Kurdes présents dans le nord-est de la Syrie sont parvenus à instaurer une sorte d'autonomie à la faveur du conflit déclenché en mars 2011. Ils édictent leurs propres règles qui s'appliquent à toutes les populations -y compris arabes- dans les trois «cantons» constituant cette région autonome, non reconnue par le régime de Damas.
    Le texte condamne les «violences et discriminations» contre les femmes

    Le décret balaye une série de droits allant de l'interdiction de se marier avant 18 ans, ou contre son consentement, aux conditions de travail et rémunérations qui doivent être égales à celles des hommes en passant par le congé maternité garanti jusqu'au troisième enfant. Il condamne également les «crimes d'honneur», les «violences et discriminations» contre les femmes et interdit la polygamie.

    Enfin, le décret garantit aux femmes les mêmes droits que les hommes en matière d'héritage et pour se porter témoin devant les tribunaux. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), les femmes kurdes syriennes ne touchaient jusqu'alors aucun héritage.

    source

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Virginia Raggi, la nouvelle et jolie maire de Rome

     

    C’est historique : pour la première fois, une femme a été élue maire de Rome.

    Virginia Raggi, avocate âgée de 37 ans est une figure montante du mouvement 5 étoiles, formation populiste et anti-partis. Pourtant, il y a encore cinq ans, la jeune italienne ne faisait même pas partie de la vie politique.

    Née à Rome, Virginia Raggi est juriste de formation et s’est spécialisée en droits d’auteurs, propriété intellectuelle et nouvelles technologies. Elle a rejoint le mouvement 5 étoiles en 2011, conquise par son discours radical et sa volonté d’en finir avec la classe politique traditionnelle.

    Totalement inconnue du grand public il y a encore quelques mois, cette jolie brune aux yeux noirs a décidé de changer les choses lors de la naissance de son fils Matteo. Elle s’est convaincue qu’il fallait faire quelque chose face à l’état de dégradation constante de sa ville.

    Curieuse et déterminée

    En 2013, l’Italienne a été élue au conseil municipal. Elle s’était faite remarquer par son opiniâtreté et son éloquence. Des qualités qu’elle estime avoir depuis sa jeunesse : "J'étais une jeune fille curieuse, intéressée par beaucoup de choses, mais toujours très concentrée sur ses objectifs, comme je le suis du reste aujourd'hui. En fait, la détermination ne m'a jamais manqué", explique-t-elle sur son site Internet.

    Diplômée de l’université de Rome, Virginia Raggi dit aimer la montagne, skier, nager et faire de la plongée sous-marine. Elle se déplace principalement en vélo depuis qu’elle a eu un accident de moto. Elle est célibataire et a un petit garçon.

    Souvent froide et le visage dur, la jeune femme ne s’est pas laissée démonter lors de la campagne électorale. Lors d’un débat télévisé, alors qu’elle subissait sereinement les saillis de ses adversaires, elle s’est contentée de lancer : "si vous voulez que rien de change, votez pour eux". Visiblement, les Romains ont choisi le changement.

    source : Claire Tervé

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Michèle Alliot-Marie candidate à l'élection présidentielle

    L'ancienne ministre va déclarer sa candidature à l'élection présidentielle de 2017 le 4 juillet à Schiltigheim (Bas-Rhin), rapporte Le Monde, lundi 20 juin.

    "Ma décision est prise", a déclaré au quotidien Michèle Alliot-Marie. "Aujourd'hui, on me parle de primaires, de procédures... Cela ne m'intéresse pas car ce n'est pas au niveau des enjeux. Certains se présentent à la primaire pour se faire connaître ou pour négocier un poste de ministre. Cela n'a pas de sens", selon MAM, qui se revendique du gaullisme.

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    Parce que leur femme ou compagne se rêve à l’Elysée en 2017, plusieurs hommes sont aujourd’hui susceptibles de chausser les souliers de "Première dame" de France.

    Ces hommes qui pourraient devenir "Première dame"

    Louis Aliot, le compagnon de Marine Le Pen

     

     

    Ces hommes qui pourraient devenir "Première dame"

    Jean-Pierre Philippe, le mari de NKM

     

    Ces hommes qui pourraient devenir "Première dame"

    Xavier Cantat, le compagnon de Cécile Duflot

     

     

    Ces hommes qui pourraient devenir "Première dame"

    Xavier Giocanti, le compagnon de Christine Lagarde

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    Son cauchemar aura duré près de six mois. L'otage française Isabelle Prime, retenue au Yémen depuis février 2015, a été libéré dans la nuit de jeudi à ce vendredi, a annoncé l'Elysée dans un communiqué. Il s'agissait du dernier otage français dans un pays étranger.

    Libération d'Isabelle Prime, la Française enlevée au Yémen en février"La France a déployé tous ses efforts pour parvenir à ce dénouement heureux. Isabelle Prime est actuellement sous déploiement des services français. Elle rejoindra notre pays dans les heures qui viennent. Le président de la République exprime toute sa gratitude à tous ceux qui ont œuvré à cette solution, et notamment au Sultan Qaboos ibn Saïd, Sultan d'Oman. François Hollande partage la joie de la famille d'Isabelle qui a su faire preuve de beaucoup de courage et d'une grande responsabilité au cours de cette longue attente".

    source

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Alors qu’elle se trouvait ce dimanche en Corrèze pour les élections départementales où elle se présentait, Bernadette Chirac est apparue avec Ce tee-shirt !

    2000986-inline.jpg

    Partager via Gmail

    3 commentaires
  •  

    Une Française a été enlevée ce mardi matin dans le centre de la capitale du Yémen, Sanaa. L'information a été confirmée par le ministère des Affaires étrangères, qui a indiqué qu'elle travaillait "pour le compte d'une organisation internationale". 

    Une Française enlevée au Yémen"Le centre de crise du Quai d'Orsay est en contact avec sa famille. Tous nos services sont mobilisés pour localiser et obtenir la libération rapide de notre compatriote", a communiqué le ministère. François Hollande a réclamé sa libération "dans les plus brefs délais", précisant que cette femme était âgée de 30 ans et travaillait pour la Banque mondiale.

    Une Française enlevée au YémenLe président de la République a ajouté que le rapt avait eu lieu "devant un ministère". Une source des services de sécurité yéménites a précisé qu'elle avait été enlevée par des hommes armés non identifiés avec son accompagnatrice yéménite, alors qu'elles se trouvaient à bord d'un taxi.

    D'après l'AFP, Isabelle Prime est née en mai 1984 et a grandi à Angers. Son profil LinkedIn indique la jeune femme a étudié à l'école de commerce de Reims, puis à Science Po à Paris, avant d'aller à l'université de Turin en Italie. On y apprend également que "l'aide humanitaire" et "la lutte contre la pauvreté" sont des causes qui lui sont chères. Elle était consultante spécialisée en développement durable et en communication pour la société Ayala Consulting.

    Elle devait quitter le pays "dans quelques jours"

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Une femme nommée maire de Bagdad, une premièreZekra Alwach, ingénieur civile et directrice générale au ministère de l'Enseignement supérieur, est la première femme a être désignée à un tel poste en Irak, où des ONG internationales fustigent une dégradation flagrante des droits des femmes. Elle doit prendre ses fonctions dimanche, selon une source municipale.
    Le poste de maire est directement liée au bureau du Premier ministre et son détenteur a les prérogatives d'un ministre.

    "Le Premier ministre Haïder Al-Abadi a limogé le maire de Bagdad Naïm Aboub et désigné Dr Zekra Alwach pour le remplacer", a annoncé le porte-parole du bureau de M. Abadi, Rafed Joubouri. Il a tenu à préciser que ce limogeage ne visait pas à "punir" M. Aboub, nommé en 2013. Ce dernier était accusé par des habitants de Bagdad et sur les réseaux sociaux d'incompétence, de n'avoir rien fait pour améliorer les services de base dans la ville et de faire des déclarations faussant la réalité.

    M. Aboub a fait les titres des médias irakiens en mars 2014 quand il a affirmé que Bagdad, alors minée par les violences, la carence des services publics, la crise politique et la corruption, était "un rêve, la plus belle ville au monde. Bagdad est plus belle que New York et Dubaï".

    "Aboub est un clown. Abadi aurait dû le limoger dès sa prise du pouvoir" en août dernier, a déclaré Yasser Saffar, 38 ans, propriétaire d'une épicerie à Bagdad. "Toutes ses déclarations étaient ridicules".

    La nomination d'une femme au poste de maire est un développement positif en Irak, critiqué aujourd'hui pour les discriminations et les violences subies par les Irakiennes après avoir été considéré dans les années 1970 comme le pays le plus progressiste en matière de droits des femmes au Moyen-Orient.

    source

    Partager via Gmail

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique