• Pourquoi les femmes musulmanes sont-elles si actives à défendre leur statut de musulmanes?

     

    Pourquoi les femmes musulmanes sont-elles si actives à défendre leur statut de musulmanes?

     Nonie Darwish

     

    Extraits du livre: Joie d’une femme musulmane

     

    Dans la foi musulmane, un homme musulman peut épouser une enfant aussi jeune que 7 ans et consommer ce mariage à 9 ans.

     

     On donne la dot à la famille en échange de la femme (qui devient son esclave) pour l'achat de son intimité et il peut l'utiliser comme un jouet.

     

     Pour prouver un viol, la femme doit avoir quatre témoins masculins. Souvent après qu'une femme a été violée, la famille a le droit de l'exécuter (une mise à mort d'honneur) pour rétablir l'honneur de la famille.

     

     Les maris peuvent battre leurs femmes à volonté et l'homme n’a pas à dire pourquoi il les a battues.

     

    On permet au mari d'avoir 4 femmes et une femme provisoire pendant une heure (la prostituée) à sa discrétion.

     

     La loi musulmane (la Shariah) contrôle le privé aussi bien que la vie publique de la femme.

     

     Dans le monde Occidental, les hommes musulmans commencent à exiger de la Loi Shariah le non-divorce de la femme et le contrôle complet d'elle.

     

     C'est étonnant et alarmant de voir combien de nos soeurs et filles dans des universités américaines et canadiennes épousent maintenant des hommes musulmans et se soumettent elles et leurs enfants à la loi Shariah ne soupçonnant pas ce qui se passe vraiment. Déchirure de l’occident en deux. L'auteur et conférencière Nonie Darwish dit que le but des Islamistes radicaux est d'imposer la loi Shariah au monde, en éliminamt la loi Occidentale et la liberté.

     

     Nonie Darwish est née au Caire et a passé son enfance en Égypte et Gaza avant l'immigration aux E-U en 1978, quand elle avait huit ans.

     

     Son père est mort en menant des attaques secrètes sur Israël. Il était un officier militaire égyptien de haut rang placé avec sa famille à Gaza.

     

     Mais Darwish a développé un esprit sceptique dès son jeune âge.

     

     Elle a mis en doute sa propre culture musulmane et son éducation.

     

     Elle s’est convertie au christianisme après l'audition d'un pasteur chrétien à la télévision.

     

     Dans son dernier livre, Darwish nous met en garde contre la loi sharia et comment elle est manifestée dans les pays Islamiques.

     

     Pour l’Occident, elle dit que des Islamistes radicaux travaillent pour imposer la sharia au monde.

     

     Si cela arrive, la civilisation occidentale sera détruite.

     

     La loi islamique (Sharia) enseigne que les non-musulmans devraient être subjugués ou tués dans ce monde.

     

     Tandis que les habitants de l’Occident ont tendance à penser que toutes les religions encouragent une certaine forme de règle d'or et de liberté, la Sharia enseigne deux systèmes d'éthique : un pour les Musulmans et un autre pour les non-musulmans..

     

     Tandis que les habitants de l'Ouest ont tendance à penser à une forme de religion développant une compréhension personnelle de leur relation avec Dieu, la Sharia préconise d'exécuter les gens qui les critiquent.

     

     Il est dur d'imaginer cela de nos jours, des savants islamiques reconnaissent que ceux qui critiquent l'Islam devraient être exécutés.

     

     Tristement, tandis que la conversation d'une réforme islamique est commune et même assumée par plusieurs à l'Ouest, on fait taire de tels murmures dans le Moyen-Orient par l'intimidation..

     

     Tandis que les habitants de l’Occident s’habituent à une augmentation de la tolérance religieuse avec le temps, Darwish explique comment des pétro-dollars sont utilisés pour cultiver une forme extrêmement intolérante de l'Islam politique en Égypte et ailleurs.»

     Il revient à chacun de se faire sa propre opinion..

     

    Pourquoi les femmes musulmanes sont-elles si actives à défendre leur statut de musulmanes?

     

    Sabatina James

    D'origine pakistanaise, vit maintenant en Allemagne. Elle a fui un mariage forcé, s'est convertie au christianisme et a été condamnée à mort par sa famille pour les avoir «déshonorés». Elle raconte son histoire dans un livre intitulé Condamnée sans avoir commis de crime, et dirige la Fondation Sabatina qui vient en aide aux jeunes musulmanes aspirant à mener une vie libre et indépendante.

     ane

    « Inde: nouvelle affaire de viol collectif dans un busTout ce qui va vous rendre belle en 2013 »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :