• Raymonde Tillon-Nédelec

    Raymonde Tillon-Nédelec

    La résistante communiste, décédée dimanche dernier à l'âge de 100 ans, sera inhumée aux côtés de son époux au cimetière de l'Est.

    Raymonde Tillon-Nédelec

    Entrée tôt dans la Résistance, Raymonde Tillon-Nédelec avait été arrêtée en 1941 et condamnée à vingt ans de travaux forcés avant d'être déportée en Allemagne, d'abord à Sarrebruck puis au camp de Ravensbrück. Affectée dans une usine de guerre de Leipzig, elle avait réussi à s'évader le 20 avril 1945 et à regagner Marseille. Après la Libération, elle fut l'une des 33 femmes élues députées. Raymonde Tillon-Nédelec était la dernière élue survivante. 

    source

    « Les noirs bleus d'Inde : les DravidiennesLes Kurdes syriens proclament l'égalité homme-femme, un pied de nez aux djihadistes »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :