• Si on se soulevait contre « la taxe tampon » ? !

     

    Les tampons sont taxés à 20 %, étant donné qu’ils ne sont pas considérés comme des biens de première nécessité. Même topo en Grande-Bretagne. Les tampons sont relégués dans la catégorie des « produits de luxe ». Ce qui indispose très fortement les femmes. Certaines ont manifesté à leur façon devant le parlement britannique.

    Si on se soulevait contre « la taxe tampon » ? !

    Charlie Edge, 22 ans, est une jeune Anglaise furieuse contre « la taxe tampons ». En Grande-Bretagne, comme chez nous, les tampons ne sont pas considérés comme des biens de première nécessité et sont donc taxés, à l’instar de la mousse à raser. Le parlement à refuser de faire passer la taxation de 20 à 5,5 %.

    Une décision qui n’est pas du goût d’une majorité de femmes. Charlie et une amie ont donc protesté devant le parlement de Westminster en attirant le regard des passants avec leurs menstrues.

    Si on se soulevait contre « la taxe tampon » ? !

    « Trous de mémoire : quand faut-il s'inquiéter ?Heloïse Combes »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :