• Un exemple à suivre ?

     

    Une entreprise basée à Bristol (Royaume-Uni) a décidé de mettre en place des temps de pause et de congés supplémentaires pour ses employées pendant leurs règles. 

    Un exemple à suivre ?

    "En tant que manager, j'ai vu des femmes qui souffraient vraiment pendant leurs règles et j'en ai même surpris certaines se tordre de douleur [...] Elles se sentent coupables et ont honte de prendre des jours de congé et restent assises à leur bureau en silence sans vouloir admettre qu'elles souffrent", explique Bex Baxter, la directrice de l'entreprise, à l'origine de ce congé spécial menstruations.

    Objectifs : augmenter le bien-être des employées, favoriser la productivité et "briser un tabou" :

    "Nous nous sommes dits qu'il fallait faire quelque chose et briser ce tabou. Rien de tel n'a jamais été fait en Angleterre avant, ou, si cela a déjà été fait, c'était à toute petite échelle".

    Selon une étude, citée par "Mashable", 40% des femmes interrogées disent être "gênées" dans leur travail au moment de leurs règles.

    source

    « ELLE A VÉCU SOUS LA CHARIA #ThroughGlass rappelle à quoi sert la journée internationale des droits des femmes »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :