• Une femme dénonce les violences conjugales dont elle est victime

    "Bonjour, je m'appelle Emma, j'ai ressenti le besoin de faire ça pour mes deux enfants et pour moi, pour toutes les autres femmes". Une jeune Irlandaise de 26 ans, vivant à Dublin, a publié une vidéo sur son profil Facebook pour dénoncer les violences conjugales dont elle est victime. Un oeil au beurre noir bien visible, en larmes, elle raconte comment une dispute avec son petit ami, avec qui elle vit depuis deux ans et demi, a dégénéré.
    Trompée une première fois, elle décide de lui pardonner. Mais quand son compagnon recommence, elle décide de le confronter. Après lui avoir cassé son téléphone portable, il réplique et lui donne un coup-de-poing en plein visage. "Ce n'était pas la première fois", explique-t-elle, avant d'énumérer les différentes violences -physiques ou psychologiques- dont elle a été victime. Publié le 6 juillet dernier, son témoignage a été vu plus de cinq millions de fois et partagé plus de 100 000 fois en seulement deux jours.


    Elle se filme avec un œil au beurre noir pour... par rtl-fr

     

    En France, les chiffres sont heureusement en baisse sur le long terme, mais 121 femmes -et 25 hommes- sont morts sous les coups de leurs compagnons ou ex-compagnons en 2013, selon le dernier rapport publié sur le sujet.

     

     

     

    « Ces jeunes filles que l'on envoie au bled pour les marier de force l'étéHope Solo, gardienne des Etats-Unis, demande à être payée autant que les hommes »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :