• Une maman, dont l’activité cérébrale était déclarée morte, a mis au monde un petit garçon.

    Une maman, dont l’activité cérébrale était déclarée morte, a mis au monde un petit garçon. Joli et rare. Selon les informations du site, il n’y a que 15 cas d’enfants nés dans de telles conditions dans le monde.

    Karla Perez avait été diagnostiquée avec la polyarthrite rhumatoïde juvénile à un très jeune âge. Les médecins l’ont alors avertie qu’elle ne pourrait jamais avoir d’enfant. Pourtant, Karla avait pu donner naissance à une petite fille, sans réelle complication. Le couple Perez a alors décidé de devenir parent d’un deuxième enfant. Ce qui causera la mort de la jeune femme âgée de 22 ans. Le 8 février, elle s’est effondrée dans sa maison, victime d’une hémorragie intracrânienne. La jeune femme a été déclarée en état de mort cérébral. Tous les espoirs n’étaient pas perdus : les médecins ont confirmé au papa qu’il était possible de sauver la vie de l’enfant, alors à 22 semaines de gestation.

    Ils y sont parvenus ! 54 jours après que la maman a été déclarée morte cérébralement, les médecins ont permis à Angel de voir le jour, le 4 avril 2015. Le petit garçon se porte bien, même s’il est relié à un tube d’alimentation. Malheureusement, sa mère décède deux jours après la naissance du petit garçon.

    SOURCE

    « Honteux !! neuf jeunes garçons condamnés à de la prison avec sursis pour des « tournantes »Voici à quoi pourrait ressembler la princesse Charlotte Elizabeth Diana dans quelques années… »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :